lundi 4 octobre 2010

Vol "Test" et patrouille

Après mon lâché et environ 3 heures de solo en tour de piste, j'ai passé un "test" avec le chef pilote de mon club.

Le programme est simple : un court vol au sud de Lyon-Bron.
Après la prévol, mon examinateur d'un jour me rejoint à l'avion et je met en route. Après toutes les vérifications d'usage j'appelle le sol :

-Bron sol bonjour, F-GDDV
-F-DV Bonjour

-Un cessna 152 au parking sierra pour un vol local sud, une sortie SA avec .... F-DV


Oups, au moment de donner l'information je m'aperçois que je n'ai pas pris l'ATIS
C'est la première fois que j'oublie l'ATIS, et c'est pour un vol test, ça commence bien !

Bref, on commence à rouler pour la piste 16, lorsque que l'instructeur me rappelle à l'ordre : "ralentis un peu!"
Re-oups, ayant mis 1000 tours au moteur comme d'habitude, et a cause du vent assez fort, il est vrai que je taxie un peu vite.

On arrive au point d'arrêt, essais moteurs, briefing décollage et sécurité.
Puis on est autorisé au décollage, je monte à 2500 pieds et prends un cap 221 pour rejoindre le point SA.

Une fois le point atteint, on s'éloigne un peu dans une vallée et on monte à 4000 pieds.
Je "mixture" afin d'appauvrir de mélange d'air et d'essence et de baisser la consommation.
Mon "examinateur" me demande de faire un 360 par la droite, puis par la gauche. Pas de problème.

Il me demande ensuite de faire demi-tour en descente, je m'exécute, mais peu de temps après le début de la descente le moteur ratatouille et perds franchement des tours !
Mon instructeur habituel m'ayant fait le coup de la panne à mon vol précédent en coupant l'arrivée d'essence, je me précipite sur le robinet d'essence afin de vérifier qu'il soit bien ouvert, mais il l'est. C'est alors que je vois que la manette de mixture est tirée. J'ai oublié de ré-enrichir le mélange avant de descendre ! Et pour accentuer mon erreur mon instructeur à tiré d'avantage la manette. Je repousse celle-ci en avant et tout rentre dans l'ordre.

On passe ensuite à du vol lent à vitesse d'attente ( 70 noeuds) en ligne droite et en virage.
C'est alors qu'on entends sur 123.45 le F-BUEM avec mon instructeur habituel et un élève qui s'annonce au point SA.

On se lance à sa recherche, et après s'être croisés, nous le prenons en chasse et le rattrapons?Puis mon instructeur prends les commandes pour un court vol en "patrouille".












Vidéo prise avec mon téléphone, donc qualité très moyenne.

Nous reprennons ensuite nos evolutions en vol lents, puis prenons un cap vers SA puis vers le terrain. On passe verticale pour rejoindre la vent arrière, je tourne ensuite en base sans réduire tout de suite les gaz de peur d'arriver trop court à cause du vent, erreur, je me retrouve trop haut.
Je rectifie tout ça et me retrouve stabilisé sur le plan, volets sortis.
Atterrissage pas très doux a cause des turbulences en finale mais correct, et on roule au parking.

Une fois l'avion amarré, calé, rangé, je rejoint mon instructeur au club pour le débriefing.
Bilan : des petites choses a corriger, mais pas de trop grosse bourde. Je regrette néanmoins quelques erreurs que j'ai commises et qui ne me sont pas coutumières.

Prochain vol dans 3 semaines si la météo le veut, pour un vol local en solo (surement un tour de Lyon) afin d'atteindre les 4 heures nécessaires au passage du brevet de base. Trois semaines sans voler, ça va être long !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire