mardi 20 avril 2010

Laché !

Depuis plusieurs vols, Thierry me dit que le lâché est proche, mais à chaque fois les conditions ne le permettent pas, il y a soit trop de trafic, soit une mauvaise météo.
Mais cette après midi, il fait beau, et le vol précédent c'est bien passé ( on a d'ailleurs même pu faire une approche sur St-Exupéry puisque tous les avions de ligne étaient cloués au sol par le volcan au nom imprononçable). C'est donc avec un bon espoir que je me rend au terrain.
Briefing rapide avec Thierry : aujourd'hui tours de pistes.
Je fait la prévol et il me rejoint ensuite à l'avion, aujourd'hui c'est l'Echo Mike, un cessna 150.C'est partit pour 3 tours de piste, le premier avec une simulation de panne de volets, puis une PTU, et un dernier avec le badin caché et qui se termine par un beau kiss landing !
« Bon et bien tu m'emmènes au parking et tu repars tout seul maintenant ! »
« Euh, oui avec plaisir ! »
« Donc tu fait un tour de piste, deux si tu te sent bien »
Sur ce Thierry descends de l'avion.
Et pour la première fois seul dans l'avion, je recontacte la tour qui m'autorise a rouler. Au point d'arrêt derrière un C172 je vérifie plusieurs fois tous les items de la check-list.
« Bron tour rebonjour Fox Trot Echo Mike prêt au point d'arrêt Alpha 4 »
Je suis autorisé à m'aligner, je recale le gyro, je vérifie le transpondeur, les phares.
« Foxtrot Echo Mike autorisé décollage 34, vents …. rappelez vent arrière 34 »
Je collationne, je respire un coup et je mets les gaz. Puissance disponible, Badin actif, pas d'alarme, 50kt rotation ! Ça y est, je vole seul pour la première fois, mais en fait je ne réalise pas vraiment sur le moment. Vite la mise en palier à 1500ft, c'est que ça monte vite tout seul a bord, mais après la lecture de nombreux récits de lâchés ça ne m'étonne pas. J'appelle la tour en vent arrière, mais je suis numéro 4 pour l'atterrissage, le contrôleur me demande si je préfére faire des 360 de retardement ou si je prolonge la vent arrière. Je choisis de prolonger. Après un long prolongement je pense avoir croisé le précédent et j'en informe la tour, mais en fait c'était le n°2, et le n° 3, un allemand qui semble un peu perdu est toujours devant moi en vent arrière très prolongée. Enfin je le croise et je peut virer en base, puis en (très) longue finale 34. Je suis stabilisé sur le plan, et dans l'axe.
« En finale 34 pour un toucher Foxtrot Echo Mike »
« Echo Mike autorisé toucher 34 rappelez vent arrière. »
Thierry m'avait dit que je pouvais en faire deux alors je ne me prive pas !
Deuxième tour sans problème et atterrissage bien meilleur cette fois-ci.
Ce n'est qu'une fois au sol que je commence a réaliser que je vient de piloter un avion tout seul pendant 30 minutes, en les inscrivant dans la colonne CDB de mon carnet de vol.
Ce n'est qu'une petite étape dans ma progression, mais c'est un événement marquant dans la vie d'un pilote. Maintenant il me reste à totaliser 4h de solo et 20 atterrissages et je pourrais prétendre au Brevet de Base... Enfin, il faut d'abord que je buche sur le théorique !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire